0

Votre panier est vide

26 février 2022

À l'occasion de la Paris Fashion Week, nous avons le plaisir d'accueillir Milka Karaagacli, fondatrice de Kismet By Milka, qui sera présente lors d'un Trunk Show du 2 au 5 Mars pour présenter sa dernière collection dans notre boutique 316 rue Saint-honoré. Partez à sa rencontre en découvrant notre entretien exclusif avec Milka :

 

Qu'est-ce qui vous a poussé a lancer votre marque ? 

Depuis mon plus jeune âge, la créativité a toujours été présente dans mon coeur. J'étais obsédée par tout ce qui était en lien avec les perles et j'y dédiais la plupart de mon temps, mais ma carrière a évolué dans une direction plutôt différente. Après plus d'une décennie dans la publicité, je savais que j'avais encore plus de choses à découvrir. Lorsque j'ai l'impression de stagner dans ma zone de confort, je commence à m'éloigner de plein de choses. A ce jour, c'est pareil. Vers la fin de ma carrière en entreprise, je ne me sentais vraiment plus inspirée et je savais que je devais dériver vers une autre voie. J'ai alors cru en ma foi et fait un acte qui m'a permis de me retrouver dans ce tourbillon de voyage qui m'excite chaque jour, dès le réveil. 

 

 

La pandémie vous a-t-elle permis de chercher de nouvelles inspirations ? 

La pandémie a bouleversé tout le monde, y compris moi, bien sûr. Cela m'a forcé à ralentir et prendre le contrôle de ma vie pendant un certain temps. Bien sûr, comme tout le monde, je me suis sentie piégée au début, mais en tant qu'humains, on s'adapte... La pandémie m'a amenée à regarder différents types d'inspiration, qui provenaient des aspects sociaux de la vie. Il est essentiel pour moi, en tant que créatrice, de faire passer un message. Le design sans sens est tout simplement incomplet, et avec la pandémie, j'ai eu beaucoup de temps pour réfléchir et évaluer ce qui est vraiment important dans la vie. La collection Monsters s'est avérée être la collection où j'ai réfléchi sur le train de pensée que j'avais pendant la pandémie. La société est un point crucial dans Monsters. C'est une collection qui appelle à la libération au sens propre comme au sens figuré. La pandémie a été une période paralysante pour chacun d'entre nous, mais maintenant que nous avançons, je voulais transmettre la liberté d'expression, le mode de vie et l'identité à travers Monsters.

 

 

Quelles sont vos principales sources d'inspiration ?

Avant de commencer le processus de conception, je recherche un « sentiment » spécifique. J'observe tout ce qui se passe autour de moi. La vie et sa spontanéité, les voyages, les gens que je croise par hasard de la rue, l'histoire, et même mon passé m'inspirent beaucoup... Tout peut m'inspirer. Dans quel état psychologique sommes-nous ? Quel est notre environnement social ? Comment mon âme influence-t-elle mon esprit et mon intellect ? J'y pense avant de commencer. Je commence par un brainstorming sur la façon dont nous pouvons transformer ces histoires en concepts ; ensuite, je regarde s'ils illustrent pleinement nos rêves et dépeignent l'histoire de la collection dans son ensemble. Se connecter avec chaque âme pour que chacun ressente et comprenne ces messages est l'une de mes plus grandes motivations. Je puise également mon inspiration dans les expériences, les rêves, ce qui se passe dans le monde et mes prédictions sur l'avenir. L'histoire de chaque collection est différente, mais elles sont en quelque sorte liées les unes aux autres. Des années plus tard, quand je regarde en arrière, je vois que ces histoires se sont développées de manière significative et qu'elles se sont toutes suivies et soutenues.

 

De quelle manière encouragez-vous les femmes à s'affirmer et à créer leur avenir de rêve ?

Tout en construisant ma marque, je voulais créer des bijoux avec lesquels je me connectais vraiment et je voulais que les femmes s'expriment pleinement avec mes bijoux. Par conséquent, toutes mes créations ont une signification profonde. Je veux qu'en plus du design lui-même, les gens puissent également se connecter à ces histoires. Chaque histoire est plutôt inspirante. Chaque collection a une histoire distincte que nous essayons de raconter à travers des bijoux plutôt qu'avec des mots. Les thèmes du courage, de l'acceptation des différences, de l'unicité, de l'égalité, de la force, de l'oppression et de la passion sont tous présents dans chaque collection que j'ai conçue au cours des 13 dernières années. Je veux sincèrement non seulement encourager les femmes, mais toutes les personnes à s'éloigner de la conformité et à poursuivre leurs vrais objectifs. J'ai la chance de pouvoir affirmer que j'essaie de le faire à travers la créativité.

 

 

Quel bijou ne vous quitte jamais ?

Depuis des années, je porte des bagues avec les initiales « M » représentant le nom de mes enfants, Mayra et Mateo. Ces bijoux uniques ont une histoire très intéressante qui a été le véritable tournant de Kismet by Milka. J'ai partagé une photo de ma bague unique sur la main de ma fille Mayra sur Instagram, et peu de temps après, la styliste de Madonna a voulu lui en commander une. Même si initialement, elle n'a été créée que pour moi, nous en avons bien sûr conçue une pour Madonna. Etonnamment, Madonna a partagé mon design sur son compte Instagram. Il y a un autre bijou qui ne me quitte jamais, ce sont les anneaux de cils de la collection 10th Eye. Je ne me sépare jamais de ces bagues, car elles sont à l'origine de Kismet by Milka. 

Découvrez Kismet By Milka sur notre E-shop et en boutiques.



Voir l'article entier

Parution FORBES : Mad Lords ouvre à Saint-Tropez
Parution FORBES : Mad Lords ouvre à Saint-Tropez

26 avril 2022

“Saint-Tropez a toujours été un rêve,” raconte Serge Muller à Forbes. “Stratégiquement, c'est un endroit où notre univers de bijoux hippies-chics est parfait. Tous les visiteurs de Saint-Tropez correspondent exactement au type de personnes qui peuvent devenir across à notre univers. C'est un petit village charmant ainsi que l'endroit de luxe le plus international en bord de mer.”
Voir l'article entier
Rencontre avec : Fanny Blanchelande
Rencontre avec : Fanny Blanchelande

04 mars 2022

« Le spectre des couleurs du saphir étant complet, du blanc au noir en passant par toutes les couleurs de l’arc en ciel, les nuances et les intensités qu’ils peuvent avoir sont tellement subtiles et variées qu’elles m’ont permis de créer ces dégradés de couleurs qui font à mes yeux l’attrait de ma collection Copacabana. »
Voir l'article entier
Rencontre avec : Shamballa Jewels
Rencontre avec : Shamballa Jewels

02 mars 2022

« Nous espérons que les bijoux puissent permettre de rappeler ce qui est important pour soi - comme une sorte de rappel du passé avec une boussole pour l'avenir. Nos espérons également qu'ils vous rappellent de vivre une vie pleine d'amour, de joie, de sagesse et de compassion. »
Voir l'article entier